© 2016 Un mot par page, créé avec wix.com

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram - Black Circle
  • RSS - Black Circle

Le soleil des Scorta

18/06/2017

 

 

De génération en génération, les membres de la famille Scorta n'en font qu'à leur tête dans leur petit village de Montepuccio. Mensonge, manipulation et détermination coulent dans les veines de ces hommes et aussi dans celles de Carmela, la seule fille de la famille. Dans les Pouilles, au sud de l'Italie, les Scorta voient défiler les années où, étrangement, malgré les drames, les moments de bonheur sont beaucoup plus nombreux que prévu.

 

 

 

 

On lit Le soleil des Scorta parce que :

 

-Les passages descriptifs plongent le lecteur dans la chaleur accablante de l'Italie;

-Le thème de la famille occupe le premier plan de l'histoire et les liens qui se tissent entre les générations sont finement intégrés à l'histoire;

-Chacun des personnages est un maillon fort de l'histoire.

 

Les olives sont éternelles. Une olive ne dure pas. Elle murit et se gâte. Mais les olives se succèdent les unes aux autres, de façon infinie et répétitive. Elles sont toutes différentes, mais leur longue chaine n'a pas de fin. Elles ont la même forme, la même couleur, elles ont été muries par le même soleil et ont le même gout. Alors oui, les olives sont éternelles.

 

On ne devrait pas avoir les yeux morts lorsqu'on a son âge. Ce gamin a bu la tristesse du monde.

 

Le soleil des Scorta, Actes Sud, 2004, 247 pages

Laurent Gaudé

 

 

Please reload