© 2016 Un mot par page, créé avec wix.com

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram - Black Circle
  • RSS - Black Circle

Amours, mensonges et imbroglios!

22/03/2017

 

 

 

Lucien Minor se prépare à devenir sous-majordome pour le baron d'Aux. Quittant une mère, une amoureuse et un village qui ne veulent pas vraiment de lui, il embarque dans le train qui le mènera au château. Dès lors, le quotidien de Lucy devient un feu roulant de situations toutes plus loufoques les unes que les autres. La galerie de personnages s'agrandit lorsque la baronne et ses invités s'annoncent. Mais où se cache le baron? Dans quel état le trouveront-ils?

 

On lit Le sous-majordome parce que :

 

- Les personnages sont exquis, autant par leur personnalité, leurs faits et gestes et leurs répliques savoureuses;

- L'auteur repousse les limites de la comédie avec des situations où l'imagination est exploitée au maximum;

- L'humour de Patrick DeWitt se démarque, encore une fois, par son originalité.

 

Quelle chose remarquable qu'un mensonge.

 

Souhaiter, c'est le passe-temps des frustrés, voilà tout, fit remarquer Eirik.

 

Tout ce que je sais, jeune homme, c'est qu'à certains moments, la vie est nettement trop vaste à mon gout.

 

-Cela vous pose-t-il un problème, mon garçon?

-Dans la mesure où c'est impossible à accomplir, je dirais que oui.

 

Le sous-majordome, Éditions Alto, 2017,402 pages

Patrick DeWitt

 

 

 

 

Please reload