© 2016 Un mot par page, créé avec wix.com

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram - Black Circle
  • RSS - Black Circle

Quand le passé ouvre la porte

02/02/2016

Le dicton "le hasard fait bien les choses" ne s'applique pas à toutes les situations. Lorsque Tessa tombe nez à nez avec Francis, son ancien amant, elle sent que sa vie connaitra un bouleversement. Mariée à Jim et mère de trois garçons, Tessa roule sa bosse comme elle le peut. Son travail d’agente d’immeuble lui permet de gagner sa vie et, parfois, de se payer du luxe. La rencontre de Francis, l’ex-conjoint de sa cliente, l’oblige à remuer le passé et le rendez-vous qu’ils se sont fixé ne fait que compliquer son quotidien.

 

On a dit beaucoup de bien de ce roman de Fanny Britt. D'ailleurs, il faisait partie de la liste préliminaire Des prix des libraires du Québec. Des thèmes tels que les relations de couple et le questionnement existentiel sont largement exploités dans la littérature. Par contre, l’auteure se démarque par la simplicité de son récit, ce dernier étant soutenu par un personnage principal attachant et drôle. Tessa, la narratrice, partage ses souvenirs, ses angoisses et ses moments de bonheur avec le lecteur. Certaines répliques sont savoureuses et contribuent grandement à la réussite de cette histoire.

 

 

 

Fanny Britt, Les maisons, Le cheval d’août, 2015

 

 

« - Tu sais, la blonde de papa pense que boire du froid dans une tasse, c’est mal.

  - C’est son choix.

  - Imagine, elle sait même pas c’est quoi des tortellini!

  - Toi, tu viens juste d’apprendre ce que c’est du gelato.

  - Mais j’ai quinze ans!

  - Ça t’autorise pas à être une chipie. »

 

 

« Non, mais sérieux. Si tu penses que le monde se rend pas compte que tes pieds portent plus à terre pis qu’il y a une toune de Motown qui roule dans ta tête en permanence, juste te dire que c’est pas réussi, ma biche. »

Please reload