© 2016 Un mot par page, créé avec wix.com

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram - Black Circle
  • RSS - Black Circle

Quand le chat sort du sac!

30/01/2016

Herb, Jeb et Hawk se réunissent, une fois par semaine, pour jouer au huit américain, jeu de cartes qu’ils ont adapté. Celui qui pose un huit peut non seulement échanger son jeu, mais peut aussi échanger sa semaine complète. Cet arrangement plait à tous, surtout aux épouses respectives d’Herb et Jeb, Charlène et Darlène. Les deux familles comptent 15 enfants au total. Ces derniers sont gâtés par Hawk, qui est célibataire et héritier de l’entreprise Batimax, où travaillent d’ailleurs ses deux cousins. L’histoire se corse au moment où Joker, le fils de Jed et Darlène, surprend une conversation entre les deux soeurs. Dès lors, les événements s’enchainent à un rythme infernal.

 

Les premières planches m’ont laissée perplexe au point où je me suis dit que je m’étais fait avoir par la première de couverture de Joker. J’ai continué ma lecture et j’ai finalement été agréablement surprise par les textes et les aventures rocambolesques vécues par les deux sœurs. Les personnages sont nombreux, mais on s’y retrouve assez facilement. Quant à la facture visuelle, elle est intéressante. En effet, le noir et le blanc choisi par Benjamin Adam mettent en valeur les différents procédés d’écriture de même que les éléments graphiques qui sont très diversifiés.

 

 

En bref, une BD à découvrir. Les éditions La Pastèque nous offrent encore une fois un ouvrage dans lequel le texte et les illustrations se démarquent.

 

 

Benjamin Adam, Joker, La Pastèque, 2015

 

« Sans être le plan du siècle, ça aurait pu les calmer pour quelques jours. »

Please reload